30 Novembre 2021

Pourquoi tous mes radiateurs ne chauffent-ils pas correctement ?

Robinets thermostatiques dynamique série Dynamical

Plusieurs paramètres peuvent entrer en compte : un vieux circuit emboué, la présence d’air dans le réseau, un circulateur vieillissant qui n’est plus assez puissant... Mais une des raisons les plus fréquentes est un mauvais équilibrage du circuit. Une installation hydraulique doit être équilibrée pour garantir le débit nécessaire aux radiateurs, afin d’obtenir un confort thermique optimal et de réduire la consommation énergétique du circulateur. Des ∆p trop élevées ou mal maîtrisées peuvent également  générer des bruits. Pour bien comprendre, il faut faire une chronologie de l’évolution du principal système de régulation du radiateur : le robinet thermostatique. Comme vous allez pouvoir le constater son rôle a bien évolué au fil du temps pour arriver à une solution dynamique.

 

Évolution du robinet thermostatique et équilibrage

Le robinet thermostatique simple

Dans l’approche traditionnelle, le robinet thermostatique simple réalise uniquement l’opération de régulation de la température du radiateur par l’action de la tête thermostatique. L’équilibrage est réalisé par le té de réglage. Selon l’abaque de réglage présent dans la notice, il faut effectuer un certain nombre de tours pour régler ce té. Cet équilibrage statique donne souvent des résultats aléatoires. Le manque de confort est donc présent.
Le robinet thermostatique simple

Le robinet à préréglage

Ici, l’équilibrage est réalisé directement sur le robinet thermostatique. 5 positions, correspondant à 5 sections de passage différentes, permettent d’équilibrer le radiateur avant de poser la tête thermostatique. Toutefois cela reste de l’équilibrage statique, qui ne peut s’adapter aux variations de conditions dans nos circuits à débit variable. On a encore une fois des résultats aléatoires, mais le confort est meilleur que dans la situation précédente. La régulation reste effectuée par l’action de la tête thermostatique.

Le robinet thermostatique à préréglage

Le robinet dynamique

L’équilibrage dynamique consiste à régler un débit nominal au radiateur, plutôt qu’une perte de charge comme les deux approches précédentes. Cet équilibrage permet un réglage fiable garantissant une limite haute de débit et ce, même en cas de fermeture partielle ou totale des radiateurs voisins. La tête thermostatique, quant à elle, permet de réguler le débit délivré au radiateur. Lorsqu’elle est ouverte à 100 %, le débit délivré au radiateur correspond au débit réglé sur le robinet.

Le robinet thermostatique dynamique

Comment transformer un équilibrage statique en équilibrage dynamique ? 

Comme dit plus haut, nos installations sont à débit variable. Il est donc nécessaire d'insérer des systèmes d'équilibrage dynamique, tels que des régulateurs de pression différentielle lorsque le circuit ne comporte que des vannes statiques. Ces dispositifs permettent aux composants installés dans la section contrôlée de fonctionner de manière idéale avec la variation continue des conditions de charge. Ce système est indispensable pour les deux premiers robinets. Dans le cas du robinet DYNAMICAL®, sa mise en place dépend de la grandeur et de la hauteur de l’installation.
Comment transformer un équilibrage statique en dynamique ?
 


Le fonctionnement et l’entretien du robinet dynamique

Le fonctionnement et les avantages du robinet dynamique

Le robinet thermostatique dynamique contrôle le débit du fluide des radiateurs dans les installations de chauffage. Ce débit est :

• réglable en fonction des nécessités du circuit et de l’utilisateur

• indépendant aux variations des conditions de pression différentielle du circuit.

Le robinet, équipé d’une tête thermostatique, combine plusieurs fonctionnalités en un corps unique :

A. Régulateur de pression différentielle, qui annule automatiquement l’effet de fluctuations de pression typiques aux installations à débits variables et prévient les bruits.

B. Dispositif de préréglage du débit, lequel permet d’imposer directement la valeur de débit maxi, grâce au couplage avec le régulateur de pression différentielle interne.

C. Régulation du débit en fonction de la température ambiante, avec une tête thermostatique. La régulation du débit est optimisée car rendue indépendante de la pression grâce au régulateur de pression différentielle interne.

Voici une explication schématique de l’action du robinet auto-équilibrant :

Le dispositif (A) contrôle et maintient la Dp constante aux bornes du dispositif (B+C), avec action automatique (équilibre entre les forces générées par le différentiel de pression et le ressort interne).
schema robinet dynamique

Si (p1-p3) augmente, le régulateur de Dp interne réagit pour fermer le passage et maintenir la Dp constante; dans ces conditions le débit restera constant. Le dispositif (B) régule le débit, en modifiant sa section de passage. La variation de la section de passage détermine la valeur de caractéristique hydraulique du dispositif de régulation (B), qui se maintient constant sur :

- une valeur pré-réglé en limite haute

- une valeur déterminée par l’action de régulation de l’actionneur.

Découvrez en images le fonctionnement du robinet DYNAMICAL® : 

 

Comment entretenir et remplacer un robinet dynamique ?
 

A l’inverse d’une solution plus “traditionnelle” les robinets avec équilibrage intégré sont composés d’une multitude de petites pièces qui seront donc sensibles aux impuretés présentes dans le circuit. Pour éviter ce risque il faut prévoir d’équiper le circuit avec l’association pot à boue/séparateurs d’air.

Toutefois, malgré ces accessoires il arrive que le circuit soit en trop mauvais état et qu’il faille contrôler, voire remplacer le système du robinet. Pour cela rien de plus simple, car Caleffi a intégré tous les composants du système dans une cartouche monobloc qui se démonte sans avoir à isoler le radiateur, le vidanger ou couper l’installation.
Il existe un kit complet avec un système de démontage simple : 

kit complet démontage pour entretien robinet thermostatique dynamique

Il suffit de démonter la tête thermostatique, connecter l’appareil au robinet, dévisser la cartouche et la retirer.
Voici le tutoriel en images (si les sous-titres en français ne s'affichent pas, vous pouvez les activez dans les paramètres sous la video à droite)  : 

Cette opération est valable pour les robinets automatiques mais pour toute la gamme de robinets thermostatiques Caleffi, qu’ils soient classiques ou équilibrants.

La régulation 2.0

Si vous êtes satisfaits des résultats de votre installation à ce niveau, peut-être qu’il vous faut passer à une étape supérieure pour votre installation : la tête thermostatique connectée.

Découvrir le Caleffi CODE®

Ce système vous permet de contrôler toute votre installation du bout des doigts, en optimisant le rendement énergétique global du circuit. Cela en vous apportant un confort optimal en toutes circonstances.

Last modified: 
01 Décembre 2021
Installations pour radiateursConseils utilisateursVidéosÉquilibrage et distribution
Share on: