26 Avril 2018

Comment réguler et équilibrer les radiateurs ?

Régulation

Pour chaque approche, la régulation se fait à l’aide d’un robinet thermostatique sur lequel on ajoute une tête thermostatique.

La tête thermostatique permet de réguler le débit délivré au radiateur en fonction d’un niveau de température d’ambiance réglée.

Pour permettre d’ajouter des fonctions comme la programmation de périodes de confort, de réduit, d'absence, il est également possible de réguler les robinets avec des têtes électroniques type Stand Alone ou WiCal® .

 

L’équilibrage selon l’approche traditionnelle (cliquer ici pour accéder à la gamme correspondante)

Dans l’approche traditionnelle, l’équilibrage est réalisé par le té de réglage. Selon l’abaque de réglage présent dans la notice, il faut effectuer un certain nombre de tours pour régler ce té. Cet équilibrage statique donne souvent des résultats aléatoires.

 

L’équilibrage selon l’approche pré-réglage (cliquer ici pour accéder à la gamme correspondante)

Ici, l’équilibrage est réalisé directement sur le robinet thermostatique. 5 Kv, correspondant à 5 sections de passage différentes, permettent d’équilibrer le radiateur avant de poser la tête thermostatique.

 

L’équilibrage selon l’approche dynamique (cliquer ici pour accéder à la gamme correspondante)

L’équilibrage dynamique consiste à régler un débit nominal au radiateur, plutôt qu’une perte de charge comme les deux approches précédentes. Cet équilibrage permet un réglage fiable garantissant une limite haute de débit et ce, même en cas de fermeture partielle ou totale des radiateurs voisins.

La tête thermostatique, quant à elle, permet de réguler le débit délivré au radiateur. Lorsqu’elle est ouverte à 100%, le débit délivré au radiateur correspond au débit réglé sur le robinet.

Share on: