31 Mai 2018

Comment dimensionner un régulateur de pression différentielle ?

Le régulateur de pression différentielle maintient la différence de pression entre deux points d’un circuit hydraulique sur une valeur prédéfinie. La vanne d’équilibrage (arrêt et préréglage) permet d’équilibrer le débit du fluide caloporteur sur le circuit où elle est montée. Ce circuit peut également être contrôlé par le régulateur de pression différentielle. Le réglage de la pression différentielle prévient le bruit et les turbulences dans les circuits à débit variable, mais surtout un bon équilibrage.

Très souvent, on pense que le dimensionnement de ce dispositif se base sur les dimensions des tubes de l'installation. 

Mais pour dimensionner correctement le régulateur de pression différentielle, il est important de connaître le débit de projet et la perte de charge totale du circuit contrôlé. Après avoir pris en compte ces données, on doit se reporter au tableau sur la documentation technique du dispositif, afin de sélectionner le dispositif adéquat. 

Pour rendre plus clair le dimensionnement, prenons l'exemple d'un circuit avec les données de projet suivant :

  • Q = 0.8 m3/h
  • ΔP = 20 kPa

Dans le tableau ci-dessous, on sélectionne une vanne réglée sur un différentiel de pression de 20 kPa et dont le débit de projet Q se trouve dans la plage Qmin, Qmax.

Dans le tableau, au niveau du réglage à 20 kPa (1), la valeur de Q (0,8 m3/h) est comprise entre Qmin (2) et Qmax (3) pour la vanne DN 20 (4).

On sélectionne DN 20 qui est un compromis entre les contraintes de réglage, les pertes de charge et le coût de l’installation.

 

Accéder à notre gamme de régulateur de pression différentielle

Share on: