17 Septembre 2018

Le clapet antiretour novateur permet un contrôle et un remplacement efficaces

Les appareils raccordés à l'installation d'eau potable et qui traitent l'eau potable doivent obligatoirement être équipés d'une protection antiretour. Nous pensons par exemple aux lances incendie, aux appareils industriels, aux cafetières, au lave-vaisselle et aux installations de remplissage pour le chauffage central. Les clapets antiretour doivent permettre que l'eau « sale » ne puisse pas retourner vers l'installation d'eau potable, ce qui permet de garantir la qualité et la sécurité de l'eau potable.

En Belgique, la réglementation relative au raccordement des lances incendie a récemment été adaptée. Désormais, les lances incendie peuvent uniquement être raccordées au réseau d'eau potable à l'aide d'un clapet antiretour EA, et plus à l'aide d'une protection antiretour BA. Cela rend l'installation un peu moins complexe, parce qu'il ne faut maintenant plus prévoir d'évacuation distincte pour la protection antiretour. Les clapets antiretour doivent cependant passer un contrôle obligatoire chaque année. Avec un clapet antiretour traditionnel, cela peut prendre beaucoup de temps et coûter de l'argent.

Aux Pays-Bas, il est obligatoire depuis 2012 de contrôler annuellement les clapets antiretour dans les bâtiments industriels et non résidentiels, conformément à l'article 18.7, plan de travail 1.4G. Également dans les emplacements difficilement accessibles, ce qui requiert un investissement important en matière de temps et d'argent.  

Marc Heusinkveld, Product Manager Caleffi : « Au cours de l'inspection obligatoire, on contrôle non seulement si l'on utilise le bon type de clapet antiretour au bon endroit, mais également si ces clapets antiretour sont correctement montés. De plus, on réalise de manière standard un test de pression, pour exclure le siphonnage ou la compression en retour de l'eau en direction de l'installation d'eau potable. Pour permettre ce test, la conduite d'eau concernée doit (partiellement) être fermée, après quoi on crée une différence de pression au niveau du clapet antiretour. S'il s'avère que le clapet antiretour n'est pas suffisamment étanche, il est nécessaire de le remplacer. C'est une lourde tâche, parce que dans ce cas le clapet antiretour doit être enlevé de la conduite. Dès que le clapet antiretour est remplacé et qu'il y a de nouveau de l'eau dans la conduite, toute la conduite doit être purgée, pour éviter que les appareils raccordés ne tombent en panne. C'est une véritable corvée, qui, selon nous, pourrait se faire plus rapidement et plus efficacement. »

Clapet antiretour novateur avec un dispositif de fermeture intégré

Avec le nouveau clapet antiretour novateur, les clapets antiretour dans les installations d'eau potable doivent seulement être remplacés une seule fois. Ensuite, il n'est plus nécessaire de vidanger, de remplir à nouveau et de purger les conduites d'eau potable. Avec notre solution, le clapet antiretour est installé dans l'orifice du dispositif de fermeture. En position ouverte, le clapet antiretour remplit toujours sa fonction standard. Toutefois, si le dispositif de fermeture est fermé, le clapet antiretour est alors aussi automatiquement bloqué. Un canal spécial permet à ce niveau un contrôle rapide et aisé du clapet antiretour. Également en fonction fermée.

Si le clapet antiretour fonctionne correctement, le dispositif de fermeture peut alors être facilement rouvert. Pour ce faire, il suffit de soulever simplement le levier et de le faire tourner sur 180°. Les clapets antiretour qui doivent être remplacés peuvent facilement être échangés, sans qu'il ne soit nécessaire d'entreprendre des actions complémentaires. Cela permet d'économiser un temps et un dérangement considérables. Grâce à la forme compacte, seul un espace d'installation minime est nécessaire. La longueur d'encastrement est très courte : minimum 81 mm à maximum 99 mm. C'est ce qui rend notre clapet antiretour unique sur le marché. Pour les installations pour lesquelles le clapet antiretour doit obligatoirement être assuré, un dispositif spécial est repris dans le levier.

100 % sans plomb

Les nouveaux clapets antiretour EA de Caleffi sont disponibles en différentes exécutions. Les clapets antiretour sont fabriqués dans un laiton spécial ECOBRASS® (CW724R). Non seulement ECOBRASS® ne contient pas de plomb, mais il bénéficie également d'une excellente détente thermique et résiste à la dézincification et à la corrosion. De plus, ECOBRASS®est entièrement recyclable. Cela permet d'économiser non seulement les matières premières, mais également l'énergie. Tous les clapets antiretour portent une marque d'homologation KIWA. L'homologation Belgaqua est en cours de demande. Afin d'aider les installateurs lors du montage et du contrôle, Caleffi a posté sur YouTube différentes vidéos de support (Caleffi VideoProjects). En outre, nous organisons régulièrement des formations dans notre Caleffi Academy ou sur site auprès de nos installateurs.

 

Série 324 - versions: